Résines époxy sur panneau

Charles BAUDELAIRE (1821-1867)


Les ténèbres

Dans les caveaux d'insondable tristesse
Où le Destin m'a déjà relégué;
Où jamais n'entre un rayon r...

Portrait de ma petite fille Lily à l'age de 4 mois.
Résine époxy

Charles BAUDELAIRE (1821-1867)


La mort des amants

Nous aurons des lits pleins d'odeurs légères,
Des divans profonds comme des tombeaux,
Et d'é...

Charles BAUDELAIRE (1821-1867)


Le revenant

Comme les anges à l'oeil fauve,
Je reviendrai dans ton alcôve
Et vers toi glisserai sans bruit
Avec ...

Résine époxy

Regardez cet Oedipe qui savait les fameuses énigmes.
Il triomphait. Personne ne pouvait voir sa fortune sans l'envier.
Dans quels tourbillons de ma...

Une malheureuse erreur de dosage des composants de la résine époxy a fait naitre des larmes qui gouttent du bord inférieur des ailes et menacent mo...

Les informations de ce site internet sont gérées par Jacques COMMARMOND.
Artisteo © 2017 - Tous droits réservés - Toute reproduction totale ou partielle entraînera des poursuites.