Résines époxy sur panneau

Charles BAUDELAIRE (1821-1867)


Un damné descendant sans lampe,
Au bord d'un gouffre dont l'odeur
Trahit l'humide profondeur,
D'éternels escalie...

Charles BAUDELAIRE (1821-1867)

L'irréparable


Peut-on illuminer un ciel bourbeux et noir?
Peut-on déchirer des ténèbres
Plus denses que la poix, ...

Je suis de mon coeur le vampire,
Un de ces grands abandonnés
Au rire éternel condamnés,
Et qui ne peuvent plus sourire !

Résine époxy

Toile de lin, résine époxy, sang.

Charles BAUDELAIRE (1821-1867)

Sisina

Imaginez Diane en galant équipage,
Parcourant les forêts ou battant les halliers,
Cheveux et gorge au ven...

Charles BAUDELAIRE (1821-1867)

J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans.

Rien n'égale en longueur les boiteuses journées,
Quand sous les ...

The information of this website is managed by Jacques COMMARMOND.
Artisteo © 2016 - All rights reserved - Any total or partial reproduction will result in prosecution.